Les produits chouchous du moment

Salut les filles,

Aujourd’hui j’aimerais vous parler conso pour vous présenter les derniers produits que j’ai testé et beaucoup aimé. Bien sûûûûr je ne suis pas sponsorisée pour faire cet article (pas encore !! héhé ) (le blog a atteint 100 amis sur facebook et je me roule dans le bonheur de fierté) (merciiiii encore à vous by the way). :)

Bref, en fait j’écris cet article dans l’optique de partager mes bons plans, car pour ma part, j’adore quand mes copines me recommandent des produits que je ne connais pas et qui s’avèrent géniaux. J’espère donc que ça vous plaira aussi ! En plus, vous allez voir, j’incite à la consommation mais les petits prix sont au rdv :)

Chouchou #1 : le crayon contour des yeux waterproof 12h de Sephora

 C’est l’alternative i-dé-ale à l’eye liner : tout le confort et la maniabilité d’un crayon qui dure autant qu’un liner, sans baver au fil de la journée. On veillera juste à le tailler souvent pour que la pointe reste bien pointue et roule ma poule ! C’est un peu LA découverte de l’année pour moi.

Testé : le noir mat, mais il existe en des tas de couleurs. J’ai des vues sur le bleu turquoise pour du color block cet été!

Chouchou #2 : toujours chez Sephora le vernis french manucure…

DSC_0200 copie

C’est un produit que je connais depuis des années et qui est vraiment sympa pour obtenir une french soignée en vitesse (pas de scotch à coller ou de vernis blanc à mettre) ! Le prérequis est d’avoir les ongles un minimum long, la première couche (bleutée) déjaunit le blanc de l’ongle et la seconde couche éclaircit, apporte un soupçon de couleur (beige pour moi) et fait briller.

Ça marche très très bien sur mes ongles qui sont assez épais. Si vous avez les onglets fins (le bout transparent), ça vaut peut-être le coup de tester le résultat en magasin avant d’investir… Et de me dire comment ça se passe!

French_manucure_sephora

Chouchou #3 : La crème Nivea sous la douche

Nivea sous la douche

Trop facile de s’étaler la crème hydratante sur peau mouillée, 30 secondes de tartinage, on rince et c’est plié. Avec ce produit, somme toute « magique », il n’y a plus d’excuse pour ne pas s’hydrater après chaque douche !

Alors certes le parfum, la texture, le packaging ne sont pas hyper originaux mais pour les paresseuses et les pressées y’a pas mieux !

Chouchou #4 : Mavala sécheur de vernis: Mavadry

Mavala

Un top-coat transparent que tu passes sur ta dernière couche de vernis, le résultat est ultra brillant et surtout ultra sec en quelques instants ! Pour moi qui bousille toujours mon vernis après la pose du top coat c’est une petite révolution ! Je viens de l’acheter et je suis déjà fan. J’ai remarqué par contre que le Mavadry met plus de temps à sécher un vieux vernis qu’un neuf (ce qui me parait logique).

Chouchou #5 : j’en ai déjà parlé mais je me répète : les jeans bonobo sont extra !

jean bonobo

Mention très bien à la forme qui pense aux filles qui ont des formes, on est bien maintenu sur les hanches, il n’y a plus de culotte qui dépasse quand on s’assoit, c’est fabuleux. Rien à ajouter ;)

 Voi-là! Si ce genre d’articles vous plait, je récidiverais à vous parler de mes coups de coeur :) Pour l’instant, je vous souhaite un happy vendredi & hasta luego byebye!

PS: t’as vu, je m’essais à la tablette graphique et je m’amuse bien ^^

BBPB (Barcelone Bons Plans Bouffe)

Hello hello,

Je n’ai pas été super active ici depuis quelques temps: un EVJF intense puis des vacances-repos auront eu raison de moi! Et comme je dis toujours, en matière de bloggerie, pourquoi écrire aujourd’hui ce que tu peux reporter à demain ^^ (nota: la semaine prévue « de travaux » est un gros fail.)
Aujourd’hui je reviens vers vous car il me semble hyper important, voire primordiale, de vous parler de Barcelone où j’ai passé trois jours au début des vacances, et plus précisemment des Bons Plans Bouffe (et shopping et logement)! Concernant les visites, Barcelone est une ville qui regorge de choses à voir, mais comme je ne vous dirais pas plus qu’un guide touristique, je vous laisse en trouver un ^^!

Voici donc le BBPB, si jamais cette destination vous tente! Les adresses resto sont tirés d’un guide orienté « culinaire » qui nous a été bien utile!

Ps: les photos que vous allez voir dans cet article n’ont pas vraiment été faite dans ce but, ce sont nos photos de vacances avec mes copines, d’où les incognito/cadrages parfois approximatifs!

BBPB #1: Bar à Tapas Bodega Biarritz (Calle Vidre, 8)

Impossible de séjourner à Barcelone sans faire de soirées tapas, le best : direction le quartier gotique et ses ruelles piétonnes. Nous avons particulièrement flashé sur le Biarritz qui propose des vrais Mojitos à 4euros, des tapas so miam (un peu plus basques que catalans) et de la musique sympas :)  Même s’il y a un peu d’attente avant d’avoir une place assise, franchement ça vaut le coup!

  
  

BBPB #2: Restaurant inspiré gastronomique à prix ultra-cassés, Les 15 Nits (Plaza Reial, 6)

Les Quinze Nits, c’est d’abord une file d’attente ahurissante sur la place Reial, mais quand on voit les prix pratiqués par ce restaurant, on comprend vite pourquoi! Le service est légèrement robotisé, par roulement d’une dizaine de clients, donc finalement l’attente n’est pas si longue. 

A l’intérieur, il ne faut pas s’attendre non plus à un truc de fou: le décor est simple et les tables sont blanches. Mais au niveau des plats, c’est vraiment une bonne surprise, tout est très fins et très bons! Nos préférés: le thon saignant aux potirons, olives et algues + les ravioles aux cèpes ;)

  

Les desserts sont un petit peu moins fins à mon goût, (sauf la tarte tatin, une tuerie)! Finalement, pour 3 plats-desserts + 1L de Sangria, nous avons payé seulement 50euros; les plats commencent à 8euros. Pas mal pour se faire plaisir sans se ruiner donc!

BBPB #3: Le marché de la Boqueria et le bar Pinotxo (Rambla, 91)

Pour ceux qui se lèvent suffisamment tôt (avant 14h), je vous conseille vivement d’aller se balader et manger au marché de la Boqueria!

Après avoir flâner (baver) parmi les étales colorées et bien rangées, allez faire la queue devant le Pinotxo Bar à l’entrée du marché. Vous y mangerez sur le bar autour des cuisiniers qui s’affairent.

Comme il nous était impossible de déchiffrer l’ardoise en catalan le patron nous a proposé de nous faire gouter « un peu de tout »: au final, il nous a présenté des assiettes… avec que des trucs que je n’aimais pas et/ou que je n’avais jamais goûté… Bon j’étais un peu en bad… Puis je me suis dis que je n’ai plus 6 ans, il faut tenter tant pis. Et là, incroyable, j’ai tout apprécié: des lentilles (!!!) aux moules froides, des pois chiches aux haricots blancs(!!!!) con chipirons. Vraiment très bonne surprise avec ces produits que je n’aurais jamais commandé par moi-même; frais et fort en (bons) goûts. Bref, l’attente en vaut la peine!Après ce bon repas (4 demi-rations+3 verres de vin pour 30euros), le top c’est de choisir son dessert fruité directement dans le marché: smoothie ‘la tuerie’ et salade de fruit ‘le paradis’.

BBPB #4: Le resto autentique pour celles qui n’ont pas peur de sortir des quartiers touristiques, La Cala blanca (Carrer del Doctor Trueta, 211)

Le restaurant idéal pour déguster la cuisine familiale des catalans. Le menu dégustation comporte 8 plats je crois et un dessert pour 20euros. A la bonne franquette, tout est déposé au centre de la table et il n’y a plus qu’à se servir!

N’ayez pas peur du quartier: il n’y a pas un chat autour du resto, à part des vieilles usines!

BBPB #5: Churros con chocolate chez Valor (Carrer de la Tapineria, 10)

Pour du chocolate très onctueux et des churros en forme de boyaux croustillants ^^, il faut aller chez Valor, la chocolaterie espagnole! 4euros50 la portion de churros con chocolate (la grosse portion, cf. photo)!

Deux mots Shopping ! Mango Outlet (Carrer de Girona, 37), pour aller fouiller dans les anciennes collections à tous petits prix!

Et Lefties, (je viens de découvrir que c’était en fait des invendus Zara, Bershka, etc.) où j’ai acheté une robe bleu électrique canon à 13 euros! Le magasin se trouve dans le centre commercial sur l’eau vers le port, le World Trade Center.

Attention que ce soit à Mango Outlet ou Lefties, il faut bien vérifier que les fringues sont en bon état (pas de boutons qui manquent, voire de tissus tachés)…

Et pour finir! Un mot sur notre logement, parce que franchement pour le prix on a trouvé ça tout a fait honnête (1 nuit à 115 euros l’appart de 4 personnes). Il s’agit des appartements Feel Good Laietana Gothic, en plein quartier gothique mais dans une minuscule ruelle néanmoins calme (on a pu dormir les fenêtres ouvertes quasiment les 2 nuits).

L’appart était repeint, pas trop petit et la literie de bonne qualité. Mis à part les 3 étages sans ascenseur, je recommande et je pense que j’y retournerai pour le rapport qualité-prix et l’immersion en plein centre ville. PS: après, perso, en Espagne (et partout en fait) je pars toujours avec des boules quies, « au cas où »; ça m’a sauvé bien des vacances!

Attention: il n’y a pas de réception dans l’immeuble, on reçoit les codes pour l’entrée par texto ou en appelant. Attention 2: pour se garer, c’est la guerre. Nous avons finalement choisi un parking privé au bout de la via Laietana, pour 25 euros les 24 heures, la voiture est au chaud.

 Voilà, ça fait un article super long en fait, j’ai mis 3 soir à l’écrire! J’espère que ça vous donnera envie de filer à Barcelone, et en attendant, je vous souhaite une bonne semaine dear friends!

La minute Bree*: Congeler du basilic frais pour l’hiver

Cette année, j’ai ENFIN réussi à cultiver du basilic: il n’a pas creuvé en trois jours et il s’est même payer le luxe de grandir comme un fou. Le secret: un pot à réserve d’eau toujours très rempli, pour que Monsieur ait la tête au soleil mais les pieds au frais. (oui, je suis tellement fière de moi que je me permets même de te faire la leçon!!)

Bref, l’été étant passé, et mon basilic étant toujours aussi feuillu (YES), je me suis dit qu’il serait bien triste de perdre toute cette récolte; j’ai donc testé la congélation du basilic.

Première étape: récupérer des branches entières et bien les nettoyer à l’eau.

Ensuite, choisir les plus jolies feuilles et les sécher soigneusement, ça évitera d’avoir des paquets de basilic congelé. Pour faire vite et bien, on peut les passer à l’essoreuse à salade puis finir de les sécher au papier absorbant. Apparemment, il vaut mieux congeler les feuilles entières pour qu’elles conservent tout leur arôme, en effet, les couper ou les hacher pourrait leur faire perdre leur parfum.

On place le tout dans une poche à congélation direct au congélo et le tour est joué, voici de quoi profiter encore de l’été même au coeur de l’hiver! On pourra utiliser les feuilles entières décongelées à l’air libre ou bien émietter à la main les feuilles encore congelées pour parfumer les plats.Pas de basilic cette année? Cette méthode marche aussi avec toutes les plantes aromatiques.

See ya ! ;)

* Van de Kamp

J’ai testé: prendre un cours co de cuisine

 L’idée me trottait dans la tête depuis un petit moment lorsque Chérito et moi avons reçu, en cadeaux d’anniversaire un cours de cuisine à l’Atelier des Chefs (Merci les copains!). J’étais aux anges… Lui un poil moins euphorique! Pour la paix du ménage, nous avons choisi un cours 50% cuisine (pour moaaa), 50% cocktails (pour lui).

Direction donc vers l’Atelier des Chefs pour un cours d’apéro dinatoire + cocktails.

Premier constat: l’endroit est grand, beau et lumineux, ce qui est vraiment agréable. Nous devions être une petites quinzaines à participer à ce cour.

Nous avons commencé par la partie cuisine, où nous étions réparti par table de 4. Au menu, Verrine de légumes façon thaï; Tartare de boeuf aux épices cajuns, cacahuètes et coriandre; Croustillant de gambas au basilic, salade d’herbes, vinaigrette de framboise (oui oui tout ça). Le chef passait de table en table expliquer les recettes: j’ai donc appris à émincer un oignon, à préparer une gambas crue et ce qu’est un cul-de-poule, je suis ravie!

Coté cuisson, nous ne nous sommes occupés que du wok, c’est le chef qui a frit les croustillants pendant que nous passions à l’atelier cocktail dans la pièce d’à coté. 

L’atelier cocktails était sponsorisé par Caraibos donc nous en avons été un peu gavé. Le barman qui nous a fait le cours était certes fort sympathique mais peu précis et pas vraiment pro (c’était un peu à l’arrache quoi). Donc petit bémol sur cet atelier où nous n’avons rien appris de spécial sauf à écraser du ginger (mais il faut dire qu’on s’y connaissait déjà un peu en cocktail ^^).

  

Nous avons élaboré 3 cocktails et dégusté nos plats au fur et à mesure (autre bémol d’ailleurs, car le tartrate ça va pas forcément super bien avec la pina colada lol). Un truc quand même: le croustillant de gambas était à se rouler par terre!

  

Ce qui est top c’est que le cours qui était sensé durer 1h en a tenu 4 finalement! (Au grand désespoir de Chérito qui suivait le match de foot sur son portable). Pour finir (l’alcool aidant surement ^^), l’ambiance était vraiment génial avec les autres apprentis-chefs et nous avons passé une excellente soirée entre bonnes rigolades et dégustation! A refaire donc!

Il va y avoir du sport à Nailloux Fashion Village!

De retour d’une petite razzia à Nailloux Fashion Village au Sud de Toulouse, et comme c’était la troisième fois que je m’y rendais, je pense qu’il est grand temps de vous faire un petit compte-rendu de mes impressions :)

C’était un peu l’hystérie générale quand ce village outlet a ouvert ces portes l’année dernière! En effet, avant, dans le sud-ouest, on était très pauvres en marques dégriffées: les premières boutiques low-cost étaient en Espagne (soit à perpète-les-oies de Toulouse)! Joie intense dans le coeur donc, mais qu’en est-il vraiment?

Aux yeux de l’accro au shopping standard que je suis, le village semble organisé grosso-modo en trois secteurs de prédilection: les marques trendy-trendy (Zadig et Voltaire, CK, Ba&sh et compagnie), puis la jeanerie (style Desigual, GUESS, Diesel…), et pour finir des boutiques plus traditionnelles et encore moins chers que les premières (Kookai, Nafnaf, Tom Tailor, etc…). + pleins d’autres marques de fringues, lingerie, gourmandise, maison et compagnie, pour voir la liste de tous les boutiques c’est par !

Au niveau des prix, les réductions par rapport aux prix normaux sont minium de 30% auxquels les magasins ajoute souvent des offres temporaires. Perso, je trouve que ça reste encore un peu cher… :p Donc, le bon plan, c’est de suivre la page facebook du village pour avoir accès à des promos spéciales et des réduc supplémentaires. Cette fois-ci, on était inscrites aux soldes privées (d’où le merveilleux bracelet rose fluo)!

Voilà, sinon les collections sont souvent celles de l’année passée ou bien du sur-stock, donc peut-être un peu décevant pour les vraies-de-vraies-fashionistas-pures-et-dures mais trèèèès euphorisant pour toutes les autres! ;-)

Pour finir, sachez que plusieurs évènements sont organisées au village durant le mois de juin.

Mais j’aimerais vous parler en particulier de la course la plus dingue de l’année, organisée le premier jour des soldes (à savoir le 27 juin): la course en talons hauts, avec à la clef, 1500euros de shopping à gagner!

Pour s’inscrire, il suffit se constituer une équipe de 3 poulettes et se dégainer sa plus belle paire de 8, toutes les infos en détails ici!

Donc pour toutes celles qui sont dans les parages – >>> Prêtes? Feu, Shopping!