Kilo Mania

J’ai pas mal hésité à raconter ceci ici mais comme c’est ma grande passion du moment, je ne peux pas m’en empêcher !

Voilà : j’essaie de perdre 3 kilos de reprendre en main mon hygiène de vie.  A ce stade, soit tu te dis « oulà elle va nous saouler » et tu es autorisée à t’absenter (mais reviens me voir au prochain article !!!) ; soit tu penses que « pourquoi pas ? Tout avis est bon à prendre », dans ce cas, voici l’histoire de mon épopée (qui est loin d’être finie).

Je me suis donc décidée depuis 4 mois à reprendre en main mon hygiène de vie (et mon cuissot par la même occasion). Pour se faire, il y a donc 4 mois, il m’a fallu une dose de motivation de l’ordre de 300% (+ la vision de la première photo en maillot de bain de l’année).

Mon plan d’attaque est simple : nourriture raisonnée, sport et Cellu M6 (là, je ne fais pas les choses à moitié, motivation 300% te dis-je).

La bouffe

Concernant la nourriture, le but a été d’arrêter le gouter aux  tartines de Nutella et de limiter les pâtes carbonara (typiquement: un peu de féculents le midi et zéro le soir). La première semaine du passage de l’orgie alimentaire quotidienne à la maîtrise du nutriment a été assez horrible. C’est le temps que l’estomac rétrécisse, la suite est beaucoup plus simple, je trouve, car on a moins faim… Pour tenir durant cette période difficile, j’ai rempli mon frigo de bonnes choses assez ligth: carpaccio de bœuf, légumes et fruits primeurs à gogo, crevettes roses, Saint-Jacques, yahourts bio, tzatziki, sashimi de saumon, viandes blanches, etc…

C’est donc du léger et du raisonné à tous les repas SAUF « repas de fête » bien sûr…. C’est-à-dire que, durant les 1, 2 ou 3 repas de famille, resto ou barbecues entre amis que je fais par semaine, c’est ZERO régime, ZERO restriction (cheesecake et foie gras à gogo quoi). L’équilibre alimentaire se faisant sur la journée voire la semaine (?), il suffit de prévoir de manger un peu moins avant et après le repas de fête pour se rattraper. Ainsi il n’y a pas de frustrations, et la vie sociale continue.

Le konjac m’a bien aidé à arrêter de gouter et je me suis lancée dans le SPORT !

Le sport

Il y a 4 mois, je me suis donc réinscrite dans ma salle de fitness préférée avec la ferme intention de m’y rendre minimum 3 fois par semaine. Le truc bien avec le sport, c’est que tu deviens vite accro (oui le sport est une drogue dure). Ce que j’aimais le plus, c’était les cours collectifs de Cuisses-Abdo-Fessier et Body Sculpt, mais manque de bol c’est pas ça qui fait le plus maigrir… Et au bout d’un mois à ce rythme, cela même fait pas mal grossir… Mes mollets, en particulier, sont devenus hyper musclés… des muscles énormes! En fait, au lieu de me faire maigrir, les sports en salle m’avaient fait gonfler à mort et prendre des kilos… J’étais assez dépité jusqu’à ce que je lise ceci:

« Un sport qui nécessite un effort d’intensité modéré à élevé va développer la musculature (= faire grossir) tandis qu’un sport d’intensité faible à modéré va bruler les graisses au lieu de muscler le corps (= faire maigrir) ».

Forte de cette constatation (et un peu choquée), j’ai arrêté complètement le sport 1 semaine puis je me suis mise à la marche et au footing léger (au moins 45minutes d’affilé) et là, ça a été beaucoup mieux, au bout d’environ 3 semaines, mes gros muscles avaient fondus et ma perte de poids a repris.

Le cellu M6

En parallèle à tout ceci, j’ai fait une cure de 10 séances de LPG cellu M6 avec pour objectif principal: lisser la peau/éradiquer la cellulite! La première séance est assez douloureuse, les deux suivantes transforment tes cuisses en bouillie flasque et à partir de la troisième ta peau commence à être plus ferme. J’ai aussi utilisé une crème raffermissante LPG matin et soir durant ma cure.

A la fin de ma cure, je suis vraiment ravie du résultat: la peau est ferme et lisse et, d’après les mesures de mon esthéticienne préférée, les centimètres en moins sont aussi au RDV :) Maintenant je dois faire une séance par mois pour entretenir tout ça! Avec du recul, je me dis que ok, la cure c’est vraiment un gros investissement financier… Mais franchement, pour celles qui, comme moi, ont une cellulite résistante depuis l’adolescence, c’est vraiment LA solution ultime! Je valide!

Les embûches (sinon ça serait trop simple…)

  • Des fois, tu penses avoir bien travaillé, tu es fière de toi, tu te pèses et BAM. Tu as repris 500gr… Il faut savoir se relever pour repartir.
  • Depuis 10 ans que je le connais, Chérito n’a jamais touché un batteur électrique. Et c’est maintenant, en plein dans mon régime qu’il décide de se mettre à la pâtisserie.
  • Pour ne pas craquer, il faut des trucs ligth et bons dans le frigo: donc faire souvent les courses… C’est pas mon fort.
  • En été, les salades de crudité sont tes alliées… A condition de ne pas faire de rétention d’eau… J’ai réglé le problème en allant chez le medecin qui m’a prescrit du BOP (Bouleau Olivier Phytothérapie). Pour info: tu sais que tu fais de la rétention d’eau si tu prends 2 kilos en été et qu’on ne voit plus tes os aux chevilles (syndrome jambes en poteaux).
Le bilan après 4 mois
Même si je ne suis pas encore arrivée aux -3 kilos visés, que j’ai fait des petits yoyos et que cet été, le footing par 40°C c’était juste  impossible, je me sens bien mieux dans ma peau!
Je suis heureuse d’avoir repris en main mon hygiène de vie, de manger plus sain en cuisinant plus souvent et de faire un peu de sport dès que j’en ai l’occasion. Le celluM6 vraiment m’a emballée ET je me suis même acheté des shorts pour l’été cette année!

Voilou pour ma petite histoire (qui est sans fin puisque malheureusement avoir une bonne hygiène de vie, ça ne devrait jamais se finir)! J’espère ne pas trop vous avoir saouler (je sais à quel point c’est chiant de parler régime quand on n’y est pas!)

bye bye chicas ;)

 

 

J’ai testé : la Zumba !

Après notre démission de l’aquabike, et toujours en quête de se muscler la croupe, ma copine C et moi nous sommes lancées dans la nouvelle activité à la mode : la Zumba !!

Bilan : Mis à part la demi-heure de file d’attente avant d’entrer dans la salle et le nombre invraisemblable de 2 filles au m²  sur le dancefloor, tout est parfait à la Zumba !

Parce que oui, en cours de Zumba, la salle de sport se transforme en véritable dance-floor : lumière tamisée, musique à fond et boule à facettes s’il vous plait. Et c’est terrible, car dans cette atmosphère de boite de nuit tu te lâches trois fois plus.

Niveau mental :

Terminés les complexes : on oublie tout, on oublie ses petits défauts et, comble du bonheur, on oublie même de jalouser la chute de rein parfaite de la voisine, ici ce qui compte c’est danser !

Notre prof est super dynamique et la choré facile à apprendre ce qui fait que même au premier cours tu t’éclates (pas comme au step) (je dis ca je dis rien).

Finalement tu ressors du cours légère, complètement dopée à l’endorphine, et ça, c’est déjà très positif !

Niveau cellulite :

Je pense qu’au point de vu cardio la Zumba, ça ne peut être que bon : à mon premier cours, je ne suis pas allée vraiment à fond dans les mouvements et pourtant,  je suis ressortie plus transpirante qu’après un footing. Sachant que je ne tiens pas plus de 15 minutes en jogging (je suis nulle et en plus, je m’ennuie grave) c’est un exploit! Je me dis donc qu’une heure entière de Zumba où les mouvements sont assez répétés (comme en endurance, hein?) ce n’est peut-être pas le plus court chemin vers la minceur mais c’est en tout cas, c’est le plus agréable !!

J’ai testé : l’aquabiking!

Tous les magazines vous le diront, quel est le sport qui éradique la cellulite, la cuisse molle, voire même, ô joie, la culotte de cheval ?  Le fameux aquabiking ! Un nom qui sonne bien tendance pour cacher une activité à la base légèrement ridicule : faire du vélo d’appartement dans une piscine.

Que des avantages : se muscler en finesse en s’offrant une séance de palper-rouler en prime; et le pompon : pas de courbature grâce à une obscure histoire de pression car tu es dans l’eau. Seul point négatif, c’est quand même assez cher cette affaire…. Mais quand tu te dis que t’économises moult CelluM6, t’y vas !

C’est tout réfléchit, ma copine C et moi, on fonce !

Première séance et premier constat, y’a que des bombes XS à notre cours d’aquabike. Ouha, t’imagines si on devient comme ça nous aussi ???  Allez, on se mesure le tour de cuisse pour assister en direct à la fonte ! Une fois dans l’eau, c’est 45 minutes de pédalage, avant arrière, position 2, eeeeeet triathlon!!! (= sprint de la mort dans le langage de notre prof)

Cinquième séance : T’as diminué du tour de cuissot toi ? Non moi non plus…  Peut-être qu’il faudrait y aller 2 fois par semaine ? Mais franchement, c’est loin, c’est long de se changer et ma peau apprécie moyen l’eau chlorée… On s’en tient à une fois par semaine, ok ?

Sixième séance : Pfff c’est trop chiant de s’épiler, il me saoule ce prof avec son triathlon, abused.

Dixième séance : T’as diminué du tour de cuissot toi ? Non moi non plus.

Douzième séance : Je suis pas épilée, basta. Tu le fais vraiment à fond le triathlon ? Non moi non plus.

Quinzième séance  : Bouhhh c’est borring, tu crois qu’on peut lui demander de changer la playlist ? On s’emmerde à pédaler là ! Je sais pas comment elles font les filles qui y vont tout le temps !

Dix-huitième  séance : Allo C, t’es ok pour annuler la séance ? Franchement ca sert à rien ce vélo, on se fait une soirée sushis à la place ?

Voilà comment s’est terminée notre expérience aquabiking… Globalement je suis assez déçue, je m’attendais vraiment à des résultats incroyables et rien n’était là pour me motivée : pas de courbatures qui m’aurait prouvée que j’avais travaillé, pas de perte de cm et, niveau cellulite, rien de transcendant. Mais à mon avis, là où on a péché, c’est la fréquence des séances, je pense qu’il faut y aller 2 voire 3 fois par semaine pour avoir du résultat…

Mais pour ça, il faut vraiment être motivée car l’activité en elle même est assez ennuyeuse, je n’ai pas ressentit l’effet addiction que l’on peut avoir dans d’autres sports et le seul sentiment que j’éprouvais était… la perte de temps… Sans compter que la piscine a ruiné mes cheveux, ma peau et mon porte-monnaie !

Sur ces bonnes paroles, ciao ;)