Posts Tagged ‘Compléments Alimentaires’

Kilo Mania

By E.

J’ai pas mal hésité à raconter ceci ici mais comme c’est ma grande passion du moment, je ne peux pas m’en empêcher !

Voilà : j’essaie de perdre 3 kilos de reprendre en main mon hygiène de vie.  A ce stade, soit tu te dis « oulà elle va nous saouler » et tu es autorisée à t’absenter (mais reviens me voir au prochain article !!!) ; soit tu penses que « pourquoi pas ? Tout avis est bon à prendre », dans ce cas, voici l’histoire de mon épopée (qui est loin d’être finie).

Je me suis donc décidée depuis 4 mois à reprendre en main mon hygiène de vie (et mon cuissot par la même occasion). Pour se faire, il y a donc 4 mois, il m’a fallu une dose de motivation de l’ordre de 300% (+ la vision de la première photo en maillot de bain de l’année).

Mon plan d’attaque est simple : nourriture raisonnée, sport et Cellu M6 (là, je ne fais pas les choses à moitié, motivation 300% te dis-je).

La bouffe

Concernant la nourriture, le but a été d’arrêter le gouter aux  tartines de Nutella et de limiter les pâtes carbonara (typiquement: un peu de féculents le midi et zéro le soir). La première semaine du passage de l’orgie alimentaire quotidienne à la maîtrise du nutriment a été assez horrible. C’est le temps que l’estomac rétrécisse, la suite est beaucoup plus simple, je trouve, car on a moins faim… Pour tenir durant cette période difficile, j’ai rempli mon frigo de bonnes choses assez ligth: carpaccio de bœuf, légumes et fruits primeurs à gogo, crevettes roses, Saint-Jacques, yahourts bio, tzatziki, sashimi de saumon, viandes blanches, etc…

C’est donc du léger et du raisonné à tous les repas SAUF « repas de fête » bien sûr…. C’est-à-dire que, durant les 1, 2 ou 3 repas de famille, resto ou barbecues entre amis que je fais par semaine, c’est ZERO régime, ZERO restriction (cheesecake et foie gras à gogo quoi). L’équilibre alimentaire se faisant sur la journée voire la semaine (?), il suffit de prévoir de manger un peu moins avant et après le repas de fête pour se rattraper. Ainsi il n’y a pas de frustrations, et la vie sociale continue.

Le konjac m’a bien aidé à arrêter de gouter et je me suis lancée dans le SPORT !

Le sport

Il y a 4 mois, je me suis donc réinscrite dans ma salle de fitness préférée avec la ferme intention de m’y rendre minimum 3 fois par semaine. Le truc bien avec le sport, c’est que tu deviens vite accro (oui le sport est une drogue dure). Ce que j’aimais le plus, c’était les cours collectifs de Cuisses-Abdo-Fessier et Body Sculpt, mais manque de bol c’est pas ça qui fait le plus maigrir… Et au bout d’un mois à ce rythme, cela même fait pas mal grossir… Mes mollets, en particulier, sont devenus hyper musclés… des muscles énormes! En fait, au lieu de me faire maigrir, les sports en salle m’avaient fait gonfler à mort et prendre des kilos… J’étais assez dépité jusqu’à ce que je lise ceci:

« Un sport qui nécessite un effort d’intensité modéré à élevé va développer la musculature (= faire grossir) tandis qu’un sport d’intensité faible à modéré va bruler les graisses au lieu de muscler le corps (= faire maigrir) ».

Forte de cette constatation (et un peu choquée), j’ai arrêté complètement le sport 1 semaine puis je me suis mise à la marche et au footing léger (au moins 45minutes d’affilé) et là, ça a été beaucoup mieux, au bout d’environ 3 semaines, mes gros muscles avaient fondus et ma perte de poids a repris.

Le cellu M6

En parallèle à tout ceci, j’ai fait une cure de 10 séances de LPG cellu M6 avec pour objectif principal: lisser la peau/éradiquer la cellulite! La première séance est assez douloureuse, les deux suivantes transforment tes cuisses en bouillie flasque et à partir de la troisième ta peau commence à être plus ferme. J’ai aussi utilisé une crème raffermissante LPG matin et soir durant ma cure.

A la fin de ma cure, je suis vraiment ravie du résultat: la peau est ferme et lisse et, d’après les mesures de mon esthéticienne préférée, les centimètres en moins sont aussi au RDV :) Maintenant je dois faire une séance par mois pour entretenir tout ça! Avec du recul, je me dis que ok, la cure c’est vraiment un gros investissement financier… Mais franchement, pour celles qui, comme moi, ont une cellulite résistante depuis l’adolescence, c’est vraiment LA solution ultime! Je valide!

Les embûches (sinon ça serait trop simple…)

  • Des fois, tu penses avoir bien travaillé, tu es fière de toi, tu te pèses et BAM. Tu as repris 500gr… Il faut savoir se relever pour repartir.
  • Depuis 10 ans que je le connais, Chérito n’a jamais touché un batteur électrique. Et c’est maintenant, en plein dans mon régime qu’il décide de se mettre à la pâtisserie.
  • Pour ne pas craquer, il faut des trucs ligth et bons dans le frigo: donc faire souvent les courses… C’est pas mon fort.
  • En été, les salades de crudité sont tes alliées… A condition de ne pas faire de rétention d’eau… J’ai réglé le problème en allant chez le medecin qui m’a prescrit du BOP (Bouleau Olivier Phytothérapie). Pour info: tu sais que tu fais de la rétention d’eau si tu prends 2 kilos en été et qu’on ne voit plus tes os aux chevilles (syndrome jambes en poteaux).
Le bilan après 4 mois
Même si je ne suis pas encore arrivée aux -3 kilos visés, que j’ai fait des petits yoyos et que cet été, le footing par 40°C c’était juste  impossible, je me sens bien mieux dans ma peau!
Je suis heureuse d’avoir repris en main mon hygiène de vie, de manger plus sain en cuisinant plus souvent et de faire un peu de sport dès que j’en ai l’occasion. Le celluM6 vraiment m’a emballée ET je me suis même acheté des shorts pour l’été cette année!

Voilou pour ma petite histoire (qui est sans fin puisque malheureusement avoir une bonne hygiène de vie, ça ne devrait jamais se finir)! J’espère ne pas trop vous avoir saouler (je sais à quel point c’est chiant de parler régime quand on n’y est pas!)

bye bye chicas ;)

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai teste: le konjac en poudre pour reequilibrer mon alimentation

By E.

Encore une gélule? J’ai découvert l’existence de cette étrange racine dans 100%mag dans une émission scientifique sur Arte. Le konjac mes enfants, ça a tout l’air d’être LE produit miracle pour maigrir sans effort et de manière naturelle :)) (Comment ça je m’emballe?)

Description en video  !

Pour celles qui sont au bureau et qui ne peuvent pas mettre de son ^^, je résume:

« Le glucomannane, contenu dans les tubercules de Konjac, aide à augmenter la sensation de satiété. Le glucomannane absorbe plus de 100 fois son volume en eau et forme un gel dense dans l’estomac agissant ainsi comme un coupe-faim naturel et apporte un effet de satiété immédiat. Il favorise le transit et, pris avant le repas, il absorbe les sucres et graisses de celui-ci. » -> Ça c’est pour la poudre de konjac.

Il existe aussi la pâte de konjac ou les spaghettis de konjac à cuisiner, qui apparemment sont plus ou moins dégueulasses, mais qui possèdent l’avantage d’être très peu caloriques (moins que le concombre). Faudra que je teste.

Bref, comme j’ai pris du poids, que je suis motivée à me reprendre en main (et que j’aime tester des trucs fou fou), je m’en suis allée acheter la poudre: 7 euros en pharmacie, ça va c’est pas la ruine.

La posologie est d’ouvrir une à deux gélules et de mélanger leur contenu dans un verre d’eau, à boire de suite; le tout 30minutes avant le repas à réduire.

Dans mon cas, le repas à réduire est clairement identifié: c’est le goûter, qui est devenu gargantuesque chez moi depuis un certain mauvais coup de mou*. Voire même le goûter était devenu mon diner!

J’aime pas l’idée de faire un régime, ni de me priver mais clairement je vais droit dans le mur si je continue cette mauvaise habitude à base de sucre, de sucre et encore de sucre! J’ai donc fini jeté tous les biscuits, brioches, céréales et autres bonbons qui hantaient mes placards et j’ai entamé des réserves de fruits frais, légumes, aliments sains à cuisiner. Les plaisirs sucrés, il faut que ça redeviennent comme avant: soit un dessert au restaurant soit du fait maison, mais plus des tonnes de cookies industriels avalés rapidos devant la télé.

Donc pour revenir à nos moutons, le konjac en poudre dans de l’eau, ça a un goût de terre. Horrible, mais la faim est effectivement désamorcée. Il est nettement plus facile de se retenir et donc de se préparer des petits plats équilibrés sans craquer sur le premier bounty venu.

Sinon, par rapport au Calori-light dont je vous parlais l’autre fois, l’avantage avec le konjac c’est que c’est moins cher, naturel et coupe-faim mais c’est aussi plus contraignant puisqu’il faut prévoir 30minutes de délais avant effet, et qu’il faut avaler la mixture infecte (soit dit en passant: il existe peut-être des gélule à avaler telles quelles).

Sur ce, je vous laisse les poulettes :)

* Le berroca est mon ami, après 3 semaines de cures et le retour du soleil, mon moral est remonté au beau fixe :)





Rendez-vous sur Hellocoton !

Le chocolat, la deprime et le Berocca

By E.

Je vous écris du fond du gouffre (effet dramatique bonjour!). Voila maintenant deux semaines que je sens que tout se casse la figure autour de moi…

Déjà, au boulot ça va pas. Rien ne m’est reproché mais je RESSENS des signes de mauvaises augures, pourquoi mon chef me regarde avec cet oeil là? Ce collègue n’est-il pas en train de me faire des sous-entendus pour me tirer dans les pattes?

J’angoisse pour ma maison, et si on n’avait pas assez de sous pour faire les travaux? Et si nos locataires ne payaient plus leurs loyers? Et si, et si, et si…

Dans le miroir je me trouve grossi. (Même si la balance ne m’annonce pas forcément de grosses prises de poids.)

Et pour finir, je suis épuisée, j’ai tout le temps froid, je me drogue littéralement au chocolat, je pleure parcequ’il pleut et j’alterne les phases d’euphorie et de déprime…

STOP!

Hier en discutant avec ma copine L je me suis rendue compte que l’état dans lequel je me trouve actuellement n’est pas mon état NORMAL. La grande découverte quoi: le problème ne viendrait pas de la vie qui est plus difficile mais d’un truc qui influencerait mon humeur et ma vision du monde (oui, j’ai du me transcender pour trouver ça).

Pas de changement hormonal en ce moment, donc c’est là que j’ai réalisé que je devais être en carence de magnésium (ce qui m’arrive de temps à autre mais qui ne s’était pas produit depuis un moment).

En effet, pour faire un poil de médecine: on dit que les carences en magnésium entrainent de la « fatique passagère physique et mentale » (irritabilité, anxiété, …).

Forte de ce constat, je suis passée directement à la pharmacie en sortant du boulot et c’est parti pour une cure de *Berocca* qui calmera peut-être mes envies de chocolat (et oui, il y a du magnésium dans le chocolat et je pense que mon corps doit très bien le savoir)!

J’aime beaucoup ce produit, c’est facile à prendre: effervescent dans un verre d’eau le matin durant 1 mois (voire le midi en plus si t’es vraiment dead). Le gout n’est pas mauvais par rapport à d’autres marques que j’ai pu tester et surtout, à chaque fois que j’ai fait une cure, j’ai été entièrement satisfaite*.

Après, c’est un complément alimentaire qui m’avait été recommandé par mon médecin donc je pense que je peux avoir confiance =)

Allez, Positive Attitude et verdict dans un mois !

Et toi, ça t’arrives aussi d’avoir des gros passages à vide dans l’année, tu gères comment?

*(bon sauf que tu pisses jaune fluo pendant un mois, à cause de la vitamine B12, ou un truc du genre, qu’il y a dans le Berroca)





Rendez-vous sur Hellocoton !

1 2