Posts Tagged ‘Fitness’

J’ai testé : la Zumba !

By E.

Après notre démission de l’aquabike, et toujours en quête de se muscler la croupe, ma copine C et moi nous sommes lancées dans la nouvelle activité à la mode : la Zumba !!

Bilan : Mis à part la demi-heure de file d’attente avant d’entrer dans la salle et le nombre invraisemblable de 2 filles au m²  sur le dancefloor, tout est parfait à la Zumba !

Parce que oui, en cours de Zumba, la salle de sport se transforme en véritable dance-floor : lumière tamisée, musique à fond et boule à facettes s’il vous plait. Et c’est terrible, car dans cette atmosphère de boite de nuit tu te lâches trois fois plus.

Niveau mental :

Terminés les complexes : on oublie tout, on oublie ses petits défauts et, comble du bonheur, on oublie même de jalouser la chute de rein parfaite de la voisine, ici ce qui compte c’est danser !

Notre prof est super dynamique et la choré facile à apprendre ce qui fait que même au premier cours tu t’éclates (pas comme au step) (je dis ca je dis rien).

Finalement tu ressors du cours légère, complètement dopée à l’endorphine, et ça, c’est déjà très positif !

Niveau cellulite :

Je pense qu’au point de vu cardio la Zumba, ça ne peut être que bon : à mon premier cours, je ne suis pas allée vraiment à fond dans les mouvements et pourtant,  je suis ressortie plus transpirante qu’après un footing. Sachant que je ne tiens pas plus de 15 minutes en jogging (je suis nulle et en plus, je m’ennuie grave) c’est un exploit! Je me dis donc qu’une heure entière de Zumba où les mouvements sont assez répétés (comme en endurance, hein?) ce n’est peut-être pas le plus court chemin vers la minceur mais c’est en tout cas, c’est le plus agréable !!





Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai teste : l’aquabiking!

By E.

Tous les magazines vous le diront, quel est le sport qui éradique la cellulite, la cuisse molle, voire même, ô joie, la culotte de cheval ?  Le fameux aquabiking ! Un nom qui sonne bien tendance pour cacher une activité à la base légèrement ridicule : faire du vélo d’appartement dans une piscine.

Que des avantages : se muscler en finesse en s’offrant une séance de palper-rouler en prime; et le pompon : pas de courbature grâce à une obscure histoire de pression car tu es dans l’eau. Seul point négatif, c’est quand même assez cher cette affaire…. Mais quand tu te dis que t’économises moult CelluM6, t’y vas !

C’est tout réfléchit, ma copine C et moi, on fonce !

Première séance et premier constat, y’a que des bombes XS à notre cours d’aquabike. Ouha, t’imagines si on devient comme ça nous aussi ???  Allez, on se mesure le tour de cuisse pour assister en direct à la fonte ! Une fois dans l’eau, c’est 45 minutes de pédalage, avant arrière, position 2, eeeeeet triathlon!!! (= sprint de la mort dans le langage de notre prof)

Cinquième séance : T’as diminué du tour de cuissot toi ? Non moi non plus…  Peut-être qu’il faudrait y aller 2 fois par semaine ? Mais franchement, c’est loin, c’est long de se changer et ma peau apprécie moyen l’eau chlorée… On s’en tient à une fois par semaine, ok ?

Sixième séance : Pfff c’est trop chiant de s’épiler, il me saoule ce prof avec son triathlon, abused.

Dixième séance : T’as diminué du tour de cuissot toi ? Non moi non plus.

Douzième séance : Je suis pas épilée, basta. Tu le fais vraiment à fond le triathlon ? Non moi non plus.

Quinzième séance  : Bouhhh c’est borring, tu crois qu’on peut lui demander de changer la playlist ? On s’emmerde à pédaler là ! Je sais pas comment elles font les filles qui y vont tout le temps !

Dix-huitième  séance : Allo C, t’es ok pour annuler la séance ? Franchement ca sert à rien ce vélo, on se fait une soirée sushis à la place ?

Voilà comment s’est terminée notre expérience aquabiking… Globalement je suis assez déçue, je m’attendais vraiment à des résultats incroyables et rien n’était là pour me motivée : pas de courbatures qui m’aurait prouvée que j’avais travaillé, pas de perte de cm et, niveau cellulite, rien de transcendant. Mais à mon avis, là où on a péché, c’est la fréquence des séances, je pense qu’il faut y aller 2 voire 3 fois par semaine pour avoir du résultat…

Mais pour ça, il faut vraiment être motivée car l’activité en elle même est assez ennuyeuse, je n’ai pas ressentit l’effet addiction que l’on peut avoir dans d’autres sports et le seul sentiment que j’éprouvais était… la perte de temps… Sans compter que la piscine a ruiné mes cheveux, ma peau et mon porte-monnaie !

Sur ces bonnes paroles, ciao ;)





Rendez-vous sur Hellocoton !